A la sortie de l'école, quelques jeunes et brillants diplômés recherchent leur premier emploi.
Il y a un ESSEC (ecole de commerce ), un SupElec, un X, un Sciences Po-ENA et un universitaire. Ils répondent à la même petite annonce.
Le recruteur les sélectionne tous parmi les autres candidats, mais arrivé à ce stade de sélection, il a du mal à savoir lequel choisir.
Bien embêté, il laisse alors ses QCM et autres graphologues hors du coup et décide d'en revenir aux bases...
Savent-ils compter ? Question stupide, mais sait-on jamais ? Et puis, cette méthode en vaut bien une autre.

L'ESSEC entre dans la salle et le recruteur lui demande :
- Monsieur, savez-vous compter ?
Et l'ESSEC répond :
- 1 K€, 2 K€, 3 K€.
Le recruteur est affligé et lui dit de sortir.

Le SupElec entre à son tour. Même question et la réponse ne se fait pas attendre :
- 0, 1, 10, 11, 100, 101.
Le candidat est éliminé.

Restent l'X, le Sciences Po-ENA et l'Universitaire.
Le polytechnicien entre. Suivant toujours la même méthode, le recruteur lui demande de compter.
L'X entonne alors :
- Une, Deux, Une, Deux, Une, Deux.
Le test est encore une fois saisissant.

Le Sciences Po-ENA entre et c'est la même question qui revient.
- Savez-vous compter ? lui demande le recruteur sans espoir.
- Oui, bien entendu, c'est très simple, dit le Sciences Po-ENA avec un petit haussement d'épaules, agacé. Grand un, grand un petit un, grand un petit deux, grand deux, grand deux petit un, grand deux petit deux...
Le recruteur le regarde alors avec des yeux médusés, l'arrête et le ramène à la porte. (Il est éliminé, lui aussi).

Tous ses espoirs se tournent alors vers l'universitaire. Bien habillé, il entre dans la salle. Le recruteur, plein d'espoir, lui pose la question fatidique :
- Savez-vous compter ?
L'Universitaire, sûr de lui, commence :
- Un, deux ...
Le recruteur ébahi :
- Bien, bien, continuez...
- Trois, quatre, cinq...
- Excellent, excellent, continuez !
- Six, sept, huit, neuf...
- C'est fantastique ! Fabuleux ! Continuez, continuez !!! dit le recruteur qui n'en croit pas ses oreilles.
- Dix, valet, dame...